247 705 visites 3 visiteurs

Un autre regard sur le foot,lisez,likez et très bientôt sur Moissac

21 février 2017 - 20:07

Diversifoot - Où pratiquer le HANDI'FOOT en Midi-Pyrénées ? Vendredi 11 Juillet 2014

La différence a toujours fait peur, même si au fil du temps avec nos jeunes générations, les mœurs et les regards changent, surtout en France. Mais beaucoup d'efforts d'adaptations et de compréhensions restent à faire. Le handicap et le football en fait-il partie ? (par Patrick Pfeiffer).


Diversifoot - Où pratiquer le HANDI'FOOT en Midi-Pyrénées ? Avoir un handicap aujourd'hui, qu'il soit de naissance ou également à l'issue d'un accident de la vie, empêche-t-il la pratique d'un sport, et plus particulièrement en ce qui nous concerne, le football ? Vous diriez de suite, pas forcément, quand on voit les jeux paralympiques, comme ceux d'hiver à Sotchi en Russie c'était en mars dernier. La France avait décroché 5 médailles d'or, 3 médailles d'argent et 4 médailles de bronze, en ski alpin et ski de fond autant chez les femmes que chez les hommes. Côté football, décortiquons d'abord cette discipline qu'est le "cécifoot". Le "cécifoot" est appelé aussi le football à 5. Son nom vient de "céci" pour cécité et "foot" bien sur, pour football. Cette discipline suit les règles de la Fifa, avec bien évidemment des aménagements pour tenir compte du handicap des joueurs. En 2004, aux jeux paralympiques d'Athènes, le "cécifoot" est devenu officiellement un sport "paralympique". Ce sport ne doit pas être confondu avec le football à 7, autre handisport dérivé du football et pratiqué par des athlètes handicapés dit "moteur".   

Le "cécifoot" reconnu discipline paralympique en 2004 !

Le cécifoot reconnu aux JO de 2004 Le cécifoot reconnu aux JO de 2004 Les participants jouent sur des terrains de handball bordés de barrières latérales de 1,30 mètre de haut. Chaque partie est répartie en deux mi-temps de vingt-cinq minutes. Le match oppose deux équipes, composées, chacune, de 4 joueurs de champ aux yeux bandés (pour s'assurer que leur handicap est le même), de 4 remplaçants et d'un gardien de but voyant. Il y a également un préposé au guidage, qui se trouve derrière le but adverse et indique à l'attaquant la position de la cage. Les joueurs peuvent repérer le ballon au bruit émis par les grelots qu'il contient. Dans l'ensemble, les joueurs suivent les mêmes règles que le football classique, avec quelques petites adaptations, par exemple il n'y a pas de hors-jeu. Enfin, les fautes, peuvent être individuelles et collectives. Autre discipline football dans le handisport, le "torball". Il s'adresse aussi aux sportifs déficients visuels (malvoyants ou non-voyants). Il est très populaire en France et cherche à se promouvoir au niveau international. Contrairement au "cécifoot", le "torball" ne fait pas partie des sports paralympiques. La différence avec le "cécifoot", dans le "torball", les tirs s'effectuent uniquement à la main en lançant le ballon sous des ficelles sonores disposées à 40 cm du sol au milieu du terrain, tandis que les défenseurs utilisent tout leur corps pour dévier, arrêter ou attraper le ballon. A l'inverse du "cécifoot", le "torball" n'est une discipline paralympique, car le "goalball", autre sport collectif de ballon pratiqué par des sportifs malvoyants, est lui déjà reconnu.  

 

Benjamin a créé la page facebook "Coeur Handisport", car il a pu se rendre compte que le handisport était délaissé médiatiquement...

 Benjamin Louis, 26 ans joueur de cécifoot. Benjamin Louis fait partie de la section handisport depuis septembre 2012, un déclic qui lui est venu suite aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012. Il pratique le "cécifoot". Benjamin pratique également du "torball" depuis un an. Au niveau du "cécifoot", Benjamin fait trois entraînements par semaine, c’est donc plutôt intense  que le "torball", où Benjamin n’a qu’un seul entrainement par semaine. Dans une saison, il peut y avoir des matchs ou des tournois amicaux, afin de se préparer au championnat de France et à la coupe de France pour le "cécifoot" et "torball". Pour Benjamin, le regard des autres vis à vis du "cécifoot", mais aussi pour le "torball" est vraiment positif !. Les gens sont surpris par cette idée de jouer sans voir, et quand ont les mets en situation, c'est pour eux vraiment surprenant !. Benjamin a créé la page facebook "Coeur Handisport", car il a pu se rendre compte que le handisport était délaissé médiatiquement. Il a donc souhaité faire son actualité, afin de promouvoir celui-ci tout en mettant en lumière les athlètes Français. Cela permet sur la page « cœur handisport » d'y trouver des actualités, des résultats, des événements, des découvertes, des exclusivités, etc…Plus près de nous, au niveau de la région Midi-Pyrénées, il a y une très belle équipe de "cécifoot" qui est celle de Toulouse. Ensuite du côté de la ligue Midi-Pyrénées de football, Benjamin pense qu’il serait bon de mettre en avant cette équipe de Toulouse et d'initier les jeunes au "cécifoot" à travers notre région. Pour lui, la région Midi-Pyrénées se distingue quand même au niveau du handisport, surtout avec la ville de Toulouse. Pour Benjamin c'est une région active de ce côté-là, en rugby fauteuil avec les villes de Toulouse, Montauban et Cahors, en basket fauteuil avec Toulouse et Caussade, et en foot fauteuil avec Auch. Voilà pour le handisport et plus particulièrement le football, en espérant que ce petit reportage, donnera l'envie à certains handicapés de franchir le pas, de donner un autre regard à l'handicap et surtout inciter les collectivités à aider chacun de nous à pratiquer du sport et pourquoi pas le "cécifoot"" dans chaque département de notre région Midi-Pyrénées. L'initiative aussi de certains clubs de football dans notre région pour organiser, un journée à la découverte de cette discipline le "cécifoot" serait appréciable aussi pour ces athlètes du handisport et les encourager dans cette activité sportive, très peu médiatisée.

Commentaires

Aucun événement

SAISON 2018-2018 L' E.F.C.M RECRUTE

Dans le cadre de la restructuration du club et en vue de la préparation sportive saison 2017-2018 l'Entente Football cherche des éducateurs ,joueurs gardiens de but (tout âge) et des bénévoles.

Adressez vos candidatures à

Directeur Sportif

Gérard Choukoud

efcm@footeo.com